Vous devez être majeur pour visiter le site Bitter des Diablerets

Veuillez entrer votre date de naissance


Entrer Vous devez être majeur pour visiter notre site

Un jour, le diable maladroit aurait raté son lancer de pierre et provoqué un éboulement ravageur sur le village de Derborence.

Pour sauver leur vie, les paysans auraient alors sucé des racines des herbes alpines, à ne plus pouvoir s’en passer. Ce serait donc ainsi que le Bitter des Diablerets vit le jour…

Le Bitter des Diablerets

Produit local et seul apéritif national d’origine romande, le Bitter des Diablerets prend sa source à Aigle en 1876 avec François Leyvraz. La recette de la boisson lui aurait été donnée par un mystérieux voyageur hollandais… Ou était-ce le Diable ? Fraîcheur des plantes naturelles des Alpes, touches sucrées et saveurs amères, on apprécie autrefois les vertus digestives et curatives du Bitter des Diablerets. La marque connaît un pic de popularité dans les années 50 et devient composant de la recette des célèbres « Bouchon vaudois ». Boisson célèbre dans les stations de ski, le Bitter des  Diablerets s’est offert ces dernières années une nouvelles jeunesse avec le retour en grâce  des bitters.

Le Bitter des Diablerets se boit sec, « on the rocks » ou avec de l’eau minérale. Il a également le malin pouvoir de s’allier à des sodas variés pour donner des mélanges gustatifs originaux. C’est d’ailleurs en 1980, avec l’avènement du freestyle dans les sports de glisse, que le monde du snowboard s’empare du Bitter des Diablerets et compose un cocktail baptisé « Surf », aujourd’hui à la carte de nombreux établissements.

Pour découvrir le reportage de la RTS sur le Bitter des Diablerets, c’est par ici !

Produit de l’inventaire du Patrimoine culinaire suisse

Mixologie

Laissez-vous tenter…

Votre recette Planachos

Votre recette Surf

Le Bitter des  Diablerets restera toujours une boisson spéciale et intrigante, que seule une région comme la Suisse romande peut mériter !